Partir un peu

Publié le par Pascal Caillerez

Mon écran me renvoie un regard

Que du gris dans ses yeux

 

La journée s'écoule sans rien voir

Que du gris dans mes yeux

 

Et je sais

Tous ces palmiers, sourires, vahinés

Rayons de soleil un rien apprêtés

                                                         

Et je rêve

Le bonheur, la fête, que s’amuser

Tour operator, toute la nuit danser

 

Je voudrais partir un peu

Vers d'autres visages, d'autres lieux

Ma vie en bocal s’évade en catalogues classieux

 

Tant de couloirs mènent au placard

Tant de réunions ne mènent nulle part

 

Le ciel est bas, je me fais tard

Sans passeport, je sors l’ennui du tiroir

 

J'imagine la vie comme on me l’a décrite

Mais ma soirée se fige au steak frite

 

Et je rêve

Le bonheur organisé comme l’amour tarifé

Ibiza, je t’ai tant et tant rêvé

 

Je voudrais partir un peu

Vers d'autres rivages, d'autres cieux

Ma vie en bocal s’évade en catalogues classieux

 

Métro boulot dodo, quel bol !

Je lustre chaque jour ma triste auréole

 

Et je crève

Pour du bonheur, me lever à point d'heure

Sans m’échapper du salaire de ma sueur

 

J’aurai voulu partir un peu

Vers d'autres visages, d'autres yeux

Ma vie en bocal aurait pu se colorer en bleu

 

Publié dans ecrits-de-joie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

voyance mail gratuite 19/07/2016 15:28

Super! bon et sublime!!!