Irlande - Les Yeux Vairs

Publié le par Pascal Caillerez

Irlande d'hier et d'aujourd'hui
Si belle contrée de musique et de colère
Irlande, dure émeraude tu me séduis
Erin à qui il manque l'Eire
 
Que la rose noire toujours t'éclaire
 
L'Angleterre, Dieu et la bière
Tes amours bien particulières
Le mauve, la pluie et le setter
Tes emblèmes au delà des mers
 
Que la rose noire toujours t'éclaire
 
Cuir rude, cœur vaillant aguerri
Combat de mer, combat de terre
Maintes fois envahie, maintes fois punies
Cette-fois-ci sera la dernière?
 
Que la rose noire toujours t'éclaire
 
Le trèfle lutte contre la misère
Le temps, le vent, le froid, les pierres
Ardeur, pudeur sont familières
Aux rouquines âmes téméraires
 
Que la rose noire toujours t'éclaire
 
Aux descendants de Cuchulain
Puissent-ils remiser leur haine
Et récupérer à mains pleines
Le sang versé, la sueur, la peine
 
Que la rose noire toujours t'éclaire
 
Nouveau membre d'un corps bigarré
Goûte aux Joyce d'un combat du marché
Venu de la Nouvelle Irlande
WASP n'est-il pas, nouveau Promise Land ?


Que la rose noire toujours t'éclaire
 


Publié dans ecrits-de-joie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article