Je me complais dans le malheur

Publié le par Pascal Caillerez

Je me complais dans le malheur

J'appelle à mon secours l'horreur

De la vie n'attends aucune faveur

Je me complais dans le malheur

 

Aucun sourire n'efface ma rancoeur

Si muettes sont les grandes douleurs

J'écoute les cris silencieux de mon coeur

Je me complais dans le malheur

 

Je me complais dans la douleur

Bonheur, haut-le-coeur

Bonheur, la peur

Je me complais dans le malheur

 

De la joie, ne suis que l'éboueur

Seules les larmes donnent l'heure

Du désespoir, le beau faiseur

Je me complais dans le malheur

 

De la mort, j'attends la chaleur

Du chagrin, hume le poids de senteur

Sans ennui, sans folie, chaque jour je meurs

Je me complais dans le malheur

 

Je me complais dans la douleur

Bonheur, haut-le-coeur

Bonheur, la peur

Je me complais dans le malheur

 

Du froid, en vénère la saveur

La tristesse est mon unique sueur

Je ne vois que sa couleur

Pour elle, je suis le meilleur coureur

 

Je me complais dans le malheur

 

Publié dans ecrits-de-joie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article