Etre moderne

Publié le par Pascal Caillerez

 

 

La lucarne me présente un héros de pacotille

 Adulé par les foules, adoré par les filles

 Fabriqué comme un paquet de nouilles

Rien qui ne tranche, rien qui ne souille

Du bonheur en tranche, prédigéré

Le nouveau phare de la pensée

Un nouvel

 

Les ondes me vendent un héros de pacotille

Adulé par les foules, adoré par les filles

Retouché par les jouets numériques

Plastique étudiée au scalpel et à la trique

Se trémousse au gré de la publicité

La nouvelle lumière de la cité

Un nouvel être

 

Les bavards me vantent un héros de pacotille

Adulé par les foules, adoré par les filles

Qui débite de l’opinion fraîche à la pièce

Qui fait et défait au gré du temps les faciès

Se pavane sûr de leurs divines vérités

Le nouveau guide de l’humanité

Un nouvel être moderne

 

Mon esprit me fourgue un héros de pacotille

Adulé par les foules, adoré par les filles

Plus naïf qu’un mouton sorti du berceau

Forgé à coups de slogans et de beaux cadeaux

Je me glisse dans le moule de mes idoles gâtées

Le nouveau désir  de la modernité

Un nouvel être moderne est né

Un nouvel être moderne est né

 

 

Publié dans ecrits-de-joie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

PP 02/05/2007 14:55

Un petit bonjour en passant. J'aime beaucoup l'idée de potacheries et l'avertissement en introduction que la poésie, ce n'est pas un gros mot.