Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Coca N

Publié le par Pascal Caillerez

Coca N

Sniff sniff ma fureur Elle te file droit au coeur Hum la drogue de la N Te libère de tes chaînes Koka N koka N Poudre de col R Koka N koka N Bonne et purifie l'R Pique pique ma poudre d'ire A croc la N t'aspire Hum la garce te P naître S'enfonce dans...

Lire la suite

Europa

Publié le par Pascal Caillerez

Europa

Je vois la Gangrène du Monde se propager Près de mon doux Foyer ; la Salope se rapproche L'an dernier, du Monde, elle avait bouffé les extrémités Aujourd'hui elle attaque son ventre sans anicroche La Gangrène ne vit pas de motifs ou de causes Elle ronge,...

Lire la suite

J'aime les vacances

Publié le par Pascal Caillerez

J'aime les vacances

Ballade exotique Au creux de tes sens évanescents Ça y est je me pique A la pointe de ta langue doucement Touriste sensuel Dans ton syndicat initiatique Trois étoiles l'autel Où officie ma quête linguistique Refrain J'aime les vacances Que ce soit en...

Lire la suite

Liberté

Publié le par Pascal Caillerez

Liberté

Liberté, liberté chérie Liberté, je crie ton nom Mais ma voix enrouée faiblit Liberté, liberté chérie Liberté, j'implore ton nom Il sonne comme un produit Liberté, liberté chérie Liberté, j'évoque ton nom Le marketing t'a tout pris Liberté, liberté chérie...

Lire la suite

Pensées qui n'engagent à rien

Publié le par Caplas

Pensées qui n'engagent à rien

En tôle, même le parloir est annoncé comme une sanction. J'ai envie de vous inviter ce soir. Comme plat principal. Il est faux de dire que le ridicule ne tue pas. Il tue ceux qui s'en rendent compte. L'amour est un piège. Il force à penser, donc s'inquiéter....

Lire la suite

Dead or alive / La Mort ou la Vie

Publié le par Pascal Caillerez

Dead or alive / La Mort ou la Vie

Tout est ok, tout est paré, les mecs sont prêts, il manque juste les clés, La banque est belle, la banque est bonne, j’ai comme envie de la violer On est bien chauds, les guns en poche, les thunes en vue si désirées Comme des enragés, on est parti Explosée...

Lire la suite

Chose promise, chômedu

Publié le par Caplas

Chose promise, chômedu

Etudie mon pote, actionnaire au droit de vote Etudie à fond, ça n’évite pas la case prison Tes fils vivront mieux crois-tu Refrain + de +, - de -, crois-tu + de +, - de -, vois-tu… Meilleure vie tu auras, super vieux tu tiendras Plein de biens et d’avoirs,...

Lire la suite

Alors

Publié le par Caplas

Alors

Alors aujourd'hui, c'est fini Toi, moi, nous, c'est fini, fini L'univers peut bien tourner lui, Il s'en fout bien lui de notr'vie Alors aujourd'hui, c'est fini Bien finis nos p'tits dej' au lit Nos folles escapades attendries Nos clins d'yeux, nos soupirs,...

Lire la suite

De Toi à Moi

Publié le par Caplas

De Toi à Moi

De Sarajevo à Ramatuelle En août, foin de querelles Des bombes pour Sarajevo Du soleil pour ma peau S'entretuer l'été, Sans blague, quelle idée? De Kigali au Luberon Ça ne tourne pas rond Ma peau toute huilée Est bien mieux protégée De l'attaque ensoleillée...

Lire la suite

Esclave

Publié le par Caplas

Esclave

Esclave de mes désirs Mon corps appelle des soupirs Que la morale bannit Que la bonne tenue honnit Mes vingt ans à fleur de peau Placent la sensualité en haut De mes pensées inavouées Mais de mâle façon honorées refrain L'ordre établit je le vénère Fier...

Lire la suite

Tropiques

Publié le par Caplas

Tropiques

Je recherche avec crainte, l'envie dans de touffus feuillages. Tropiques à ciel ouvert, je m'engage dans la forêt sombre. Cette prolifique vie végétale murmure de curieux langages. Des ruisseaux fluent malicieusement d'une grotte profonde. Les cours d'eau...

Lire la suite

De Voltaire à la Lune

Publié le par Pascal Caillerez

De Voltaire à la Lune

De Voltaire à la lune Comme Hamlet à la poste Une chaude Verlaine sur le dos Et Baudelaire de rien Je gambade dans les Prévert Cors hauts pour séduire Labiche De Voltaire à la lune Rimbaud comme un dieu Je Goethe cette Malherbe Mais muet. Qui ne dit Maupassant...

Lire la suite

Le Rap de la Gagne

Publié le par Caplas

Le Rap de la Gagne

J'ai la gagne en moi Un battant, vrai de vrai La réussite pour seule foi Le pouvoir pour seul jouet Ouais, le roi de la gagne Dents longues de requins Du sentiment m'éloigne La gloire étanche ma faim C'est le rap de la gagne La pure, la dure Ouais, le...

Lire la suite

Je me complais dans le malheur

Publié le par Pascal Caillerez

Je me complais dans le malheur

Je me complais dans le malheur J'appelle à mon secours l'horreur De la vie n'attends aucune faveur Je me complais dans le malheur Aucun sourire n'efface ma rancoeur Si muettes sont les grandes douleurs J'écoute les cris silencieux de mon coeur Je me complais...

Lire la suite

Le Coeur de la Vie

Publié le par Pascal Caillerez

Le Coeur de la Vie

Un matin, un enfant issu des déchets de la terre N'ayant appris qu'à voler et à marauder Sans autre culture que sa dextérité Vivait sous l'unique protection de sa misère. Un midi, s'ennuyant d'avoir trop faim, L'adolescent fut par un oignon ensorcelé....

Lire la suite

L'ABIME DE LA VIE

Publié le par Pascal Caillerez

L'ABIME DE LA VIE

Une pierre, une balle Un gosse, des foulards, des kakis. Traderi Le caillou joue à la guerre La balle riote ; elle, elle y croit. Traderi Tradera Une vieille, deux vieilles, trois vieux. Le temps des cerises Se conserve bien mieux en bière. Traderère...

Lire la suite

<< < 1 2 3 4 5